On Track, application de suivi du fret ferroviaire au port de Rotterdam

Avec le lancement de l’application On Track, le port de Rotterdam met à la disposition des transporteurs et exploitants de terminaux un suivi en temps réel des mouvements ferroviaires et des opérations de chargement et déchargement des trains.

Même si la part modale du ferroviaire n’y est que de 10 % pour les pré et post-acheminements de conteneurs, contre 37 % pour le fluvial, le port de Rotterdam soigne ses liaisons ferroviaires, avec l’objectif de développer et fiabiliser ces deux modes massifiés. "En tant que mode de transport relativement durable, le rail devient de plus en plus important pour le transport de marchandises entre le port de Rotterdam et son arrière-pays", indique le port, qui compte plus de 250 liaisons ferroviaires internationales.

Un aperçu en temps réel des flux

Afin de rendre les pré et post-acheminements ferroviaires plus efficace, Rotterdam a développé l’application On Track, qui offre un aperçu en temps réel des flux ferroviaires dans le port. Le traitement du fret ferroviaire dans les terminaux fait aussi l’objet d’un suivi, pour permettre à tous les acteurs de la chaîne de transport de renforcer leurs processus de planification, et de réagir plus rapidement et plus efficacement face aux aléas, retards, etc.
"À l'heure actuelle, la plupart des terminaux utilisent leur propre système de planification et leurs propres normes pour le transport ferroviaire, et la plupart des informations pertinentes sont échangées par téléphone ou par courrier électronique, souligne le port. La nouvelle application On Track combine les données des différentes parties de la chaîne ferroviaire".
L’application, par exemple, indique le nombre de conteneurs chargés et déchargés, et prévient de la fin des opérations. Le transporteur, ainsi, prend connaissance en temps réel et sans intermédiaire de l’avancement du processus. Du côté des exploitants de terminaux, On Track est utile pour prendre connaissance des horaires exacts d’arrivée des trains sur leurs installations, et prévoir ainsi le personnel qui doit être mobilisé pour les opérations de manutention. On Track doit aussi prochainement être accessible aux opérateurs de terminaux intérieurs, qui profiteront des mêmes avantages.