Opsealog optimise les flottes et leur impact environnemental

Avec sa solution Marinelog, Opsealog fournit aux compagnies pétrolières les moyens de piloter leur flotte offshore. Son approche combine la performance économique et environnementale des navires.

Pour répondre à la demande énergétique de façon compétitive et durable, l’industrie pétrolière offshore s'est engagée dans l’optimisation de ses coûts et la réduction de son impact environnemental. Ces deux défis sont à l’origine de l’offre d’Opsealog créée en 2015 avec pour actionnaires le groupe Bourbon et CLS, filiale du Centre national d’études spatiales (Cnes).
La start-up marseillaise a développé depuis une expertise unique dans la gestion des navires spécialisés dans l’offshore pétrolier. "Opsealog permet à ses opérateurs d’améliorer l’efficience de leur logistique marine et portuaire en travaillant sur quatre axes : la consommation de carburant des navires, l’utilisation de la flotte, l’impact environnemental et le contrôle des coûts", détaille son directeur et cofondateur Arnaud Dianoux.

Gains de performance durables

Au service de plusieurs compagnies pétrolières dont Total, l’entreprise gère plus de 400 navires dans le monde avec sa solution Cloud Marinelog. Depuis 2016, elle a permis à ses clients d’économiser près de 18.000 m3 de carburant évitant l’émission de 48.100 tonnes de CO2.
Pour atteindre ce résultat, sa plateforme collecte et intègre les données des systèmes de suivi de la consommation de carburant, de logiciels embarqués de reporting, de météorologie et de géolocalisation des navires. Sur la base de ces informations, l’analyse d’Opsealog débouche sur une série de recommandations visant à optimiser la performance économique et environnementale des flottes. Le suivi des améliorations est réalisé ensuite par la remontée d’indicateurs au moyen d’une application web et de rapports périodiques.