Pacific International Lines perd une place au classement mondial

09/10/2020 Vincent Calabrèse

La cession d'un certain nombre de navires depuis le début de l'année 2020 par Pacific International Lines (PIL) lui fait perdre une place au classement mondial d'Alphaliner. La compagnie singapourienne est dépassée par Wan Hai.

L'opérateur singapourien Pacific International Lines (PIL) vient de céder deux nouveaux navires : les "Kota Pemimpin" et "Kota Petani". Ces deux porte-conteneurs, d'une capacité de 12.000 EVP, ont été achetés par le groupe canadien Seaspan pour la somme de 89 millions de dollars.
Ces deux navires avaient été construits en 2018 dans les ateliers du constructeur chinois Yangzijiang.  
Parmi les six autres unités cédées en 2020, quatre autres navires ont déjà été vendus à Seaspan : le "Kota Pekarang", le "Kota Perkasa", le "Kota Perabu", et le "Kota Perdana".
Depuis cette nouvelle transaction, la flotte de l'opérateur singapourien représente une capacité de 302.000 EVP alors qu'elle s'élevait à 400.000 EVP en début d'année.

Wan Hai prend la 11e place

Du coup, au classement mondial d'Alphaliner, où il était situé au 11e rang en 2019 avec 400.000 EVP, il s'est fait dépasser par le taïwanais Wan Hai.
La compagnie singapourienne, confrontée à d'énormes pertes, a commencé à vendre ses actifs depuis deux ans pour commencer à éponger ses dettes. En parallèle, le groupe singapourien Temasek Holdings a demandé à sa filiale Heliconia Capital Mangement de restructurer la dette de la compagnie.