Philippine Airlines dépose le bilan aux États-Unis

07/09/2021 AFP

La compagnie aérienne Philippine Airlines s’est placée sous le régime américain des faillites afin de réduire sa dette, mais continuera d'assurer ses liaisons aériennes.

La compagnie nationale philippine (PAL) s’est déclarée en faillite aux États-Unis. L’entreprise a déclaré que le dépôt de bilan lui permettrait de restructurer ses contrats et de réduire sa dette d'au moins 2 milliards de dollars, tout en obtenant 655 millions de dollars de capitaux lorsqu'elle sortira de la procédure de chapitre 11.

"Philippine Airlines poursuivra ses activités habituelles tout en finalisant la restructuration de son réseau, de sa flotte et de son organisation", a déclaré Nilo Thaddeus Rodriguez, vice-président et directeur financier de la compagnie.
PAL va réduire sa flotte de 25 % et renégocier ses contrats afin de réduire les paiements de location.
Aux États-Unis, le recours au chapitre 11 est un dispositif qui permet à une entreprise n'arrivant plus à rembourser sa dette de se restructurer à l'abri des créanciers.

Plan de redressement de 505 millions de dollars

Dans le cadre des accords conclus avec les fournisseurs, les prêteurs et les bailleurs, Nilo Thaddeus Rodriguez a déclaré que PAL obtiendra 505 millions de dollars pour exécuter le plan de redressement. Cet argent sera ensuite converti en actions de la compagnie aérienne et en dette à long terme.

Philippine Airlines obtiendra également 150 millions de dollars supplémentaires sous forme de financement par emprunt lorsqu'elle sortira du processus de restructuration "dans quelques mois", a déclaré le vice-président.

Le volume des voyages aériens philippins s'est effondré de 75 %, passant d'environ 30 millions de passagers en 2019 à sept millions l'année dernière, en raison des restrictions liées à la pandémie, a déclaré le président de PAL, Gilbert Santa Maria.
Le transporteur a annulé plus de 80.000 vols, perdu 2 milliards de dollars de revenus et a supprimé 2.300 postes.
Gilbert Santa Maria a déclaré que PAL assure désormais 21 % des vols d'avant la pandémie, vers 70 % des destinations habituellement desservies.