Portsynergy-Eurofos : deux nouveaux portiques destinés à la "rotule" de Fos

23/07/2020 Vincent Calabrèse avec AFP

L'opérateur de terminal Portsynergy-Eurofos a pris livraison de deux nouveaux portiques qui vont lui permettre de recevoir les plus grands porte-conteneurs du monde en exploitant la "rotule" de Fos.

Après avoir voyagé cinq mois en mer, les deux nouveaux portiques de type Malaccamax commandés en 2019 par Portsynergy-Eurofos au constructeur chinois ZPMC viennent d'arriver à Fos, à bord du navire conventionnel semi-submersible "Zhen Hua 29".
Selon l'opérateur portuaire, la livraison et les opérations de déchargement des deux engins de manutention de plus de 1.600 tonnes devaient durer d’une semaine à dix jours. "Le premier des deux a été débarqué jeudi 23 juillet. Le second devrait l'être 72 heures plus tard", précise l'entreprise.
Les deux nouveaux outillages de bord à quai, qui proposeront une hauteur sous spreader de 54 mètres et une portée de 72 mètres, soit 26 rangées d'EVP, seront positionnés sur le nouveau quai de 300 mètres, connu par les portuaires locaux sous l'identité de "rotule", à savoir l'espace qui séparait les deux terminaux exploités par les opérateurs portuaires de Fos-sur-Mer, et qui est en cours de comblement par le Grand Port maritime.

Une portée de 26 rangées

Les deux nouveaux portiques construits en Chine vont entrer dans une phase d’essais de trois mois et leur mise en service est prévue pour le mois de décembre 2020.
"Nous allons pouvoir traiter jusqu'à 26 rangées de conteneurs donc nous pourrons prendre en charge les plus grands porte-conteneurs, longs de 400 mètres avec 24.000 EVP à bord, a déclaré Mathew Paul, directeur de PortSynergy-Eurofos. Si l'on agrandit nos infrastructures, les navires attendront moins, ce qui nous permettra d'en accueillir encore plus", a expliqué Mathew Paul.
La livraison de ces deux outillages portera la flotte d'Eurofos de six à huit portiques. L'opérateur dispose désormais de quatre malaccamax, deux post-panamax et deux panamax. La "rotule" lui permettra d'exploiter un linéaire de quai de 1.900 mètres, d’une surface totale de 89 hectares.
Ces deux nouveaux portiques, qui ont nécessité un investissement de 20 millions d'euros, constituent pour le groupe les derniers éléments d'un plan de 115 millions d'euros établi pour 2019 et 2020.