Seatrade Reefer Chartering ouvre une liaison en sortie d'Amérique du Sud

20/07/2020 Vincent Calabrèse

Une nouvelle liaison opérée par Seatrade Reefer Chartering entre l'Équateur, le Pérou, le Surinam et Dunkerque permet au port français d'étoffer son offre de transport en sortie d'Amérique du Sud.

L’armement hollandais Seatrade Reefer Chartering N.V va relier à compter à du 2 août l’Équateur, le Pérou et le Surinam au port de Dunkerque. Cette décision intervient un an après l’extension du service NEFWI (North Europe French West Indies), opéré par CMA CGM en collaboration avec Marfret, avec l’ajout des ports de Moin (Costa Rica), Carthagène et Santa Marta (Colombie).
Selon le port de Dunkerque, cette nouvelle liaison est à l’initiative de SIIM (Société Internationale d’Importation), le leader de la production d’ananas d’Équateur, avec 2.000 hectares cultivés en propre et emballés sous la marque Terrasol pour le marché européen.
Ce service hebdomadaire renforcera la position de Dunkerque comme "premier port français des produits sous température dirigée".
"Les ports de Puerto Bolivar et Guayaquil (Équateur) ainsi que Paita (Pérou) permettront d’augmenter la part de marché de Dunkerque dans la filière des fruits et légumes (bananes, ananas, avocats, fruits tropicaux, etc.) ainsi que ceux issus de la filière halieutique, à destination de Boulogne-sur-Mer", souligne le port dunkerquois.
Le port de Paramaribo (Surinam) sera également une destination de choix pour les exportateurs, ajoute-t-il.

Escales au Terminal des Flandres

L’armement Seatrade, spécialiste du transport de produits réfrigérés, proposera au port de Dunkerque un service FDD (Fast, Direct & Dedicated) avec des délais de mer situés entre 15 et 19 jours. Il effectuera ses escales au Terminal des Flandres les dimanches en fin de journée, permettant la mise à disposition des produits frais dès le début de la semaine suivante. La première escale aura lieu le dimanche 2 août, avec le navire "Pacific reefer".