Solutrans, salon XXL sur la mobilité du futur

Solutrans a ouvert ses portes jusqu’au 23 novembre à Eurexpo, aux portes de Lyon. Ce gigantesque salon, dédié aux solutions de transport, attire près de 1.000 exposants qui viennent présenter aux experts de la filière, mais aussi au grand public, leurs dernières innovations.

Des véhicules pour tous les goûts. Poids lourds, bennes, utilitaires… Solutrans – le salon de référence en France dédié aux solutions de transport – attire du 19 au 23 novembre l’ensemble des acteurs de la filière. Au total, ils sont 900 (constructeurs, franchisés, assureurs, cabinets RH spécialisés, etc.) à exposer pour cette 15e édition dans les allées du gigantesque Eurexpo. Nombre de visiteurs attendus ? "Plus de 50.000", estime son président, Patrick Cholton. "Solutrans est la vitrine technologique du transport. Tout le monde est là", insiste-t-il. Outre les grands constructeurs – à l’instar de Man, Scania, Iveco, Mercedez Benz-Trucks ou encore Renault Trucks (qui emploie 6.000 salariés en Auvergne-Rhône-Alpes) – de nombreux sous-traitants ont en effet investi les 80.000 m² d’exposition. Un événement incontournable donc qui a rejoint cette année le réseau Oica (Organisation internationale des constructeurs automobiles), présent dans 35 pays. "Solutrans est le rendez-vous à ne pas manquer", confirme, enthousiaste, Nathalie Coste, administratrice des ventes chez Frappa, carrossier ardéchois spécialisé dans les modèles frigorifiques.

Taxi-drone géant

Placée pour la première fois sous le haut patronage du président de la République, cette édition de Solutrans renforce sa dimension internationale en accueillant 50 % d’exposants étrangers supplémentaires. Pour la première fois, un pavillon spécial propose ainsi aux visiteurs un focus sur l’innovation dans les transports "made in China". L’Empire du milieu est en effet le plus important marché routier au monde et le pionnier sur le créneau du véhicule électrique (1,3 million de voitures roulant sur batteries sont actuellement en circulation en Chine). Le pays est également en avance sur le segment dit de l’air mobility (mobilité aérienne), en particulier sur celui des drones de livraison. Solutrans offre ainsi, grâce à cette présence chinoise, un regard sur ces transports de demain et certaines "solutions disruptives". La société pékinoise Ehang – spécialisée dans les taxis-drones volants et qui s’apprête à entrer au Nasdaq – y expose ainsi un imposant modèle de drone civil capable de transporter jusqu’à deux personnes.   

Une 15e édition "alternative"

Plus globalement, les exposants se sont donné le mot pour mettre en avant, cette année, des solutions écologiques ou à énergies alternatives. Renault Trucks, rattaché au groupe Volvo Trucks depuis 2001, va d’ailleurs lancer une solution industrielle dès janvier sur deux modèles électriques (16 et 26 tonnes), offrant une autonomie de 120 km. La production sera assurée sur le site de Blainville-sur-Orne (Normandie) du constructeur. Alors que le marché reste très largement dominé – à plus de 90 % – par les moteurs roulant au diesel, "tous les acteurs de la mobilité sont entrés dans la course aux énergies alternatives", confirme Patrick Cholton. Pour preuve : à l’occasion de ce Solutrans 2019, un prix spécial est décerné par la FFC à un produit particulièrement innovant, notamment dans sa dimension environnementale.  
Solutrans permet enfin à la profession de se questionner sur les enjeux de formation alors que la filière est sévèrement touchée par un manque de main-d’œuvre chronique. En partenariat avec Pôle emploi et le site spécialisé Monster, un Job Forum est installé pendant toute la durée du salon. Une nouveauté pour cette édition 2019 qui entend battre un record d’affluence.

© Pierre Tiessen