Suisse : des moyens supplémentaires pour le fret ferroviaire

La Suisse va injecter plusieurs milliards d’euros supplémentaires pour dégager de nouveaux sillons au trafic de marchandises tout en renforçant celui des voyageurs.

La Suisse ne relâche pas son effort pour améliorer ses chemins de fer… en particulier pour creuser de nouveaux "trous" permettant de mieux franchir ses montagnes. Le nouveau tunnel de Gléresse en constituera un nouveau jalon. Cet ouvrage de 2 km traversera le massif du Jura, près du lac de Bienne. L’opérateur ferroviaire CFF (Chemins de fer fédéraux) a lancé la procédure d’enquête publique pour sa construction. Les travaux débuteront mi-2020, pour une durée de cinq ans. Ils s’élèvent à 355 millions d’euros. "La nouvelle infrastructure garantira les capacités du trafic marchandises, malgré la densification du trafic voyageurs" qu’elle compte générer, indiquent les CFF.

Liaisons entre gares de triage

De façon plus globale, et à horizon plus lointain… mais certain, le fret en Suisse bénéficiera du nouveau programme d’investissement de 10,4 milliards d’euros sur le réseau jusqu’en 2035. Le gouvernement a présenté ce projet fin octobre au Parlement en vue de son approbation l’année prochaine. Des nouveaux sillons pourront ainsi être libérés en faveur du trafic marchandises, par exemple de Bâle à Berne, de Berne à Lausanne et de Zurich à Lugano. "Les liaisons entre les grandes gares de triage de Lausanne et Limmattal (périphérie de Zurich) seront aménagées et accélérées, de même qu’entre ces gares et l’Arc jurassien ou la Suisse orientale", explique l’Office fédéral (ministère) des Transports. Celui-ci précise que "les restrictions actuelles du fret aux heures de pointe du transport de voyageurs peuvent être éliminées notamment dans la région de Zurich grâce à des sillons standard et express supplémentaires". De plus, les modernisations permettent de faire passer davantage de trains dans le tunnel du Lötschberg, l’un des deux grands points de passage helvétiques, avec le Gothard, pour le rail entre Europe du Nord et Sud.