TDIE lance une enquête sur les mobilités urbaines
Fidèle à son ambition de contribuer à une meilleure compréhension des enjeux de politique publique en matière de transport, TDIE (Transport développement intermodalité environnement) lance une consultation à la veille des élections municipales les 15 et 22 mars prochains.
À l’attention des candidats aux municipales, l'association présente dans un premier temps la loi d’orientation des mobilités, promulguée le 24 décembre 2019, et ses outils à la disposition des villes pour réguler les mobilités locales.
Le second volet vise à évaluer les enjeux des futures politiques de mobilité urbaine via trois questionnaires réalisés par le Conseil scientifique de TDIE. Ils ont été soumis pour avis à plusieurs organismes, dont SNCF Réseau et Voies navigables de France, ainsi qu'aux candidats d’une quinzaine de villes et intercommunalités. Ils sont disponibles sur le site de l'association.
Le déplacement des marchandises et la logistique urbaine sont abordés sous trois angles principaux : la réglementation, la gestion immobilière et le stationnement.
Le thème des schémas logistiques des villes et intercommunalités s'élargit à d'autres, comme la gestion du transport fluvial et l’usage des berges, le déploiement des bornes de recharge électrique ou l’entretien des infrastructures de transport avec la prise en compte du fret ferroviaire et la circulation des poids lourds. Sur la base des réponses reçues, TDIE publiera une synthèse des principaux enjeux de mobilité urbaine entre les deux tours des élections municipales.