Tapa renforce ses normes de lutte contre les vols de fret
Tous les trois ans, The Transported Asset Protection Association (Tapa) actualise le référentiel de ses normes de sécurité qui certifient le respect de règles de protection et de prévention pour lutter contre le vol de fret sur les chaînes d’approvisionnement.
En vigueur dès le 1er juillet 2020, ce référentiel couvre les installations logistiques et de transit des marchandises (FSR) et leur transport dont routier (TSR). Deux évolutions principales sont apportées aux "Tapa 2020". La première renforce les exigences de sécurité sur les derniers kilomètres de livraison en réponse à une augmentation des vols sur ce maillon.
La deuxième concerne la possibilité d’obtenir une certification "multi-sites" à partir d’un audit indépendant mené sur un seul site. Cette évolution vise à promouvoir les meilleures pratiques d’un site référent d’une entreprise sur l’ensemble de son réseau et à réduire les coûts de certification. Les normes "Tapa 2020" introduisent aussi de nouvelles recommandations à l’attention des sociétés de surveillance et des escortes de sécurité, pour le transport ferroviaire et en termes de cybersécurité.  
Depuis leur création en 1997, les normes Tapa sont reconnues par les autorités publiques telles que les douanes et les forces de l’ordre pour leur rôle dans la protection et la prévention contre les vols de fret. Leur mise en œuvre est encouragée lors des certifications américaine C-TPAT et européenne OEA.
Tapa déclare 800 entreprises adhérentes dans le monde, en majorité des industriels, distributeurs et prestataires en transport et logistique.