Touax : La location des matériels de transport résiste à la crise sanitaire

Grâce à son portefeuille de contrats de location longue durée, les activités du loueur de matériels de transport Touax sont épargnées face à la crise du Covid-19. Le groupe confirme sa stratégie de réinvestissement progressif dans ses parcs wagons, barges et de conteneurs où une diversification est annoncée.

Selon Fabrice et Raphaël Walewski, les co-gérants du loueur de matériels de transport Touax, "la location longue durée, spécialité de notre groupe, est peu soumise aux fluctuations ponctuelles liées aux crises sanitaires. Nous ne constatons pas d’impact sur nos activités. Aucun retard n’a été enregistré dans les délais de règlement et aucun contrat commercial n’a été rompu. Les tarifs sur les reconductions ne baissent pas non plus". L'entreprise bénéficie aussi d’une bonne visibilité : "76 % de nos revenus locatifs sont déjà contractualisés pour 2020". Sur ses trois marchés que sont les conteneurs maritimes, les wagons de fret et les barges fluviales, la durée moyenne de ses contrats de location est de 2,8 à 6,6 ans en effet. Quelques points de vigilance apparaissent avec la crise sanitaire cependant comme la fermeture des ateliers de réparation-maintenance de wagons. "30 % de la capacité est arrêtée à ce jour". De nature à augmenter ses tarifs de location comme de négoce sur l’activité conteneurs, "nous constatons une hausse de 10 % de leur prix d’achat due aux problèmes d’acheminement en provenance de Chine" et à la désorganisation de leurs chaînes d’approvisionnement "matières premières".

Diversification de l’offre conteneurisée

Touax confirme le succès du recentrage de ses activités dans la location de matériels de transport engagé depuis deux ans. En 2019, son chiffre d’affaires progresse de 9,4 % à 169 M EUR et dégage un bénéfice opérationnel de 15,1 M EUR. Si son résultat net demeure négatif (- 2,7 M EUR), il s’améliore de 35 %. En ligne avec sa feuille de route, le groupe annonce une "reprise progressive de ses investissements" en priorisant la propriété des matériels. Dans les conteneurs, cette démarche s’accompagnera d’une diversification du parc. Composée de 435.000 EVP dry, cette flotte s’enrichira de conteneurs reefer. Dans les wagons, l’objectif demeure l’augmentation des matériels proposés à la location en Europe et en Asie. De 10.000 unités environ, le parc est appelé à grimper à 15.000 déployé à 80 % en Europe et à 20 % en Asie.

Nouvelles ambitions dans le fluvial

Dans la voie d’eau, les deux dernières années ont été consacrées à la consolidation de la flotte composée d’une centaine de barges. Trois nouvelles unités ont été acquises en 2019 et l’achat d’une dizaine est en projet pour une exploitation sur le Mississipi. "Touax est aussi partenaire opérationnel de fonds privés envisageant d’investir dans le fluvial avec un projet de 120 M EUR sur quatre ans ainsi que dans la conduite des études Novimar (barges automatiques en convois) et de Multirégio qui définit des bateaux fluviaux optimisés pour le futur canal Seine-Nord notamment", confient Fabrice et Raphaël Walewski.