Touax renoue avec les bénéfices

31/03/2021 Érick Demangeon

La stratégie de recentrage de Touax sur les conteneurs maritimes, les barges fluviales et les wagons de fret a porté ses fruits en 2020 puisque le groupe redevient bénéficiaire. Dans le conteneur, la rentabilité est préférée à la taille de la flotte.

Pour 2020, le résultat net de Touax est de nouveau positif. Son bénéfice s’élève à 5,9 millions d’euros (M EUR) contre une perte de 2,7 M EUR en 2019. Dans le même temps, son solde opérationnel s’est amélioré de 53 % à plus de 23 M EUR malgré une baisse du chiffre d’affaires de 3,3 % à 163,4 M EUR.

Deux raisons expliquent ces tendances qui accompagnent sa stratégie de recentrage autour des conteneurs, barges et wagons : le repli de son activité de loueur (74 % de ses revenus contre 80 % en 2019) au profit de celle de négoce de matériels (26 % contre 20 %) et l’augmentation de ses parcs en propriété par rapport à la part détenue pour compte de tiers ou d’investisseurs.

Recul de la flotte de conteneurs

Dans le domaine des conteneurs maritimes, cette approche a pour conséquence "de privilégier la rentabilité et le trading sur la taille de la flotte", explique Raphaël Walesky cogérant de Touax. En 2020, son parc de conteneurs a ainsi baissé de 12 % (382.600 EVP). Dans le même temps, la part de la flotte détenue par Touax est passée de 11 % en 2018 à 20 % en 2020 "avec un impact significatif sur la rentabilité de cette division". À l’origine de 48 % de son chiffre d’affaires, cette dernière génère un quart de sa rentabilité (Ebitda).

La flotte de conteneurs de Touax s’élève à 382.600 EVP

Dans le rail, près de 70 % des wagons (11.300, + 2 % en 2020) sont détenus par l'entreprise. Cette branche qui génère 37 % de ses revenus mais 57 % de sa rentabilité, devrait connaître un développement soutenu en 2021 et au-delà. En septembre, Touax Rail a en effet été recapitalisé de 82 M EUR environ et DIF Capital Partners est entré à son tour de table (à 49 %). Quant à la division fluviale, elle est à l’origine de 7 % du chiffre d’affaires du groupe et de 11 % de sa rentabilité avec 99 barges dont 90 % en propriété.

Perspectives favorables

Sur ces trois marchés, Touax se déclare "confiant pour 2021". Citant le cabinet Clarksons, le groupe s’attend à une reprise de 5,4 % du commerce maritime conteneurisé après une baisse estimée à 1,1 % en 2020. Les tarifs de location et les prix de vente de "boîtes" devraient se maintenir à un niveau élevé "en raison d’une pénurie de matériels et d’un taux d’utilisation de plus de 99 % de la flotte mondiale".

Dans le rail comme pour le fluvial, Touax se réfère aux politiques européennes et aux plans de relance nationaux qui encouragent le report modal et le renforcement des infrastructures dans les deux modes. Ailleurs, le groupe table sur la poursuite de ses activités ferroviaires en Inde et sur une stabilité de la demande fluviale en Amérique du Sud et du Nord.