Une charte d'engagement dans la filière du froid à Mourepiane
Six mois seulement après avoir signé une charte qualité entre Intramar concernant l'activité reefer avec le syndicat CGT des ouvriers dockers, l'opérateur marseillais Med Europe Terminal (Met) estime être "au cœur du marché européen". Connecté à l’hinterland européen avec un accès autoroutier direct et un réseau ferroviaire moderne, l'opérateur du terminal de Mourepiane revendique aujourd'hui dans le secteur de la température dirigée la position de "hub stratégique relié aux principaux centres de distribution du continent". À l'international, il estime bénéficier "du transit-time le plus court dans le secteur du short-sea, et propose des connexions directes vers tout le bassin méditerranéen, mais également vers les Caraïbes ainsi que l'Afrique subsaharienne". En ayant enregistré 620 escales en 2018, soit une hausse de 17,9 % de plus qu'en 2016, l'entreprise se positionne comme "le partenaire-clé du secteur logistique du froid à Marseille". La "charte qualité reefer" signée en mai dernier par la direction d'Intramar et par le syndicat CGT des ouvriers dockers et assimilés des bassins Est de Marseille avait pour mission de garantir "un service permanent de l’activité reefer, 24 h/24 et 7 j/7". Aujourd'hui, quelques transitaires marseillais spécialistes du reefer tels que Challenge International et Seafrigo attestent de leur confiance envers l'opérateur du terminal de Mourepiane. Selon la direction de Med Europe, cette charte "symbolise notre engagement dans la filière du froid, en complément de nos normes d’exploitation aux standards européens".