Vinci Airports enregistre 7 % de croissance des passagers

Les aéroports du groupe français Vinci ont accueilli 72 millions de passagers entre juillet et septembre 2019.

Vinci Airports a annoncé le 11 octobre une hausse de 6,9 % du trafic passagers au troisième trimestre dans les 46 aéroports qu'il gère. En tout, l'opérateur aéroportuaire, filiale de Vinci Concessions présent dans douze pays, a accueilli 72 millions de passagers entre juillet et septembre 2019.
En France, la croissance a atteint 7,7 % dans ses 10 aéroports avec notamment une "bonne dynamique" à Nantes Atlantique (+16,9 %) où la low cost easyJet a ouvert une base en avril, et à Lyon-Saint Exupéry (+6,5 %). Au Portugal, le nombre de passagers a augmenté de 6,7 %, "grâce à une saison touristique exceptionnelle". Lisbonne voit son trafic franchir pour la première fois le seuil des 30 millions de passagers sur 12 mois glissants. Et Porto, où Vinci Airports a engagé en avril dernier d’importants investissements, enregistre un trafic en hausse de 11,3 %, profitant notamment de l’ouverture d’une nouvelle liaison d’Emirates vers Dubaï.
Au Royaume-Uni, les performances de l'aéroport Londres-Gatwick, qui a intégré le réseau Vinci Airports en mai dernier, connaissent un léger recul sur la période (-1 %), "en raison principalement de la faillite de Thomas Cook et d'une grève des salariés de la compagnie British Airways en septembre", selon Vinci qui note par ailleurs qu'"un certain attentisme pré-Brexit se confirme". A Belfast, le trafic est également en baisse de 4,9 %. Belgrade affiche enfin une croissance de 9,3 % grâce à l'ouverture de nouvelles lignes.

Le tourisme aérien dynamique

Le nombre de passagers a augmenté de 16,6 % au Japon, une croissance soutenue "par le trafic en provenance de Chine" et l'accueil d'événements internationaux (Sommet du G20 à Osaka, Coupe du monde de rugby), selon Vinci. Alors qu'au Cambodge, le trafic de l'aéroport de Siem Reap recule légèrement, après plusieurs années de fort développement touristique, celui de l'aéroport de la capitale Phnom Penh augmente de 13 % et celui de Sihanoukville s'envole: une hausse de plus de 200 % en raison de "la dynamique exceptionnelle de l'aéroport touristique", justifie le gestionnaire.
Dans la région "Amériques", les aéroports gérés par Vinci Airports dépassent les 10 % de croissance de trafic.
Vinci Airports assure le développement et l'exploitation de 46 aéroports en France, au Portugal, au Royaume-Uni, en Suède, en Serbie, au Cambodge, au Japon, aux États-Unis, en République dominicaine, au Costa Rica, au Chili et au Brésil. Son réseau a accueilli 241 millions de passagers en 2018 avec un chiffre d'affaires total de 3,6 milliards d'euros.