Volvo Trucks et DFDS testent des véhicules électriques et autonomes

09/06/2021 Érick Demangeon

Deux expérimentations ont été lancées par Volvo Trucks et DFDS sur le sujet des véhicules électriques et autonomes en Suède. Le test consacré au véhicule autonome fait intervenir APM Terminals et le port de Göteborg.

Par le biais de sa division Volvo Autonomous Solutions, Volvo Trucks a lancé un projet visant à créer un camion autonome capable de circuler sur les terminaux portuaires et la voirie publique. À Göteborg en Suède, ce projet associe DFDS, APM Terminals, le port de scanien et la société Nvidia spécialiste des technologies d’Intelligence artificielle.

"Un camion équipé de vingt-et-un capteurs"

En présence d’un conducteur, sa première phase consiste à collecter des données au moyen d’une vingtaine de capteurs (radars, lidars, caméras…). Ces informations sur le comportement de conduite du chauffeur et l’environnement du véhicule seront ensuite analysées et traitées par les algorithmes de Nvidia afin de concevoir un système de pilotage autonome. "Ce pilote est une première étape vers le déploiement de projets similaires dans d’autres pays et ports dans le monde" prévoit Volvo Autonomous Solutions.

Camion électrique

DFDS et Volvo Trucks coopèrent également à propos du poids lourd électrique. Transporteur et logisticien du constructeur sur son usine de camions à Göteborg, DFDS s’est engagé à expérimenter dès cet automne un Volvo FM électrique camion équipé de vingt-et-un capteurs pour ses approvisionnements en pièces détachées. Sur une distance moyenne de 120 kilomètres par jour, ce test vise à analyser la capacité des batteries du véhicule, le comportement des conducteurs et les systèmes de charge. Pour l’accompagner, DFDS s’est équipé d’une station de recharge d’une puissance de 350 kW sur son site de Göteborg.