XPO Logistics et Coca-Cola plaident pour l’e-CMR

À l’issue d’un pilote de plus d’un an avec Coca-Cola et Trimble, XPO Logistics a décidé de déployer la solution e-CMR de TransFollow sur l’ensemble de sa flotte. Ses sous-traitants pourront y accéder via son application mobile Drive XPO.

Présentés le 26 mars à la SITL, les résultats du pilote e-CMR mené au moyen de la solution TransFollow par XPO avec son client Coca-Cola et son fournisseur d’informatique embarquée Trimble sont plus qu’encourageants. Sur le seul traitement administratif de la lettre de voiture internationale électronique par rapport à sa version papier, "un gain de dix jours est constaté", assure Stéphanie Chanal, responsable des systèmes embarqués de XPO. Évalué en 2013 par les associations néerlandaises TLN et EVO, le coût de l’e-CMR, de son émission à la facturation du transport, s’élèverait en outre à 1,69 euro contre 6,23 euros pour la CMR "classique".
 
Non intrusive


Filiale de Viatrans spécialisée dans l’échange d’informations et de documents de transport électroniques, TransFollow permet d’automatiser la création et la gestion des e-CMR. Non intrusive, sa solution s’interface par API aux systèmes actuels d’information et mobiles dédiés au pilotage des transports routiers (TMS, ERP, WMS, informatique embarquée…) ; TransFollow disposant sinon de sa propre application mobile et d’un portail pour accéder à son offre. Celle-ci assure la transmission de la CMR électronique à tous les maillons d’un envoi : expéditeur, destinataire voire acheteur de la prestation si différent, et transporteur.

"Chaque année, 664 millions de lettres de voiture internationales «papier» sont utilisées en Europe dont 3 % en France"

Pour le pilote XPO-Coca, elle a été intégrée à l’informatique embarquée Trimble qui équipe la flotte du transporteur. Du coup, le conducteur conserve son organisation complétée par la capture "de la signature électronique de l’expéditeur et du destinataire sur sa tablette", explique Fabien Dusserre, directeur France de Trimble. Autre facilité soulignée par Frédéric Lion, responsable Supply chain de Coca-Cola France : "la possibilité d’éditer une CMR papier" si un maillon de la chaîne le souhaite comme, par exemple, lors d’un contrôle sachant que les forces de l’ordre peuvent être également destinataires de l’e-CMR par voie électronique.

Gestion simplifiée

Selon XPO, Coca-Cola et Trimble, les avantages de la solution testée sont multiples comme "le retour immédiat de l’e-CMR avec ses informations telles que les étapes horodatées du transport et ses éventuelles réserves écrites de façon claire, dès la livraison des marchandises". Évitant les ressaisies, le TMS de XPO transmet les informations pour remplir la CMR, "le conducteur pouvant ajouter des renseignements supplémentaires comme des photos et des pièces jointes" scannées via la tablette. Parmi les autres avantages cités : "une meilleure visibilité de la chaîne jusqu’à la preuve de livraison, l’amélioration du service client, une facturation plus rapide et une réduction des coûts administratifs et d’archivage".
Avec Trimble, TransFollow annonce l’extension de sa solution aux marchandises ADR et sous température dirigée, et travaille à une meilleure intégration avec les systèmes d’information et mobiles du transport routier.